Il était une fois...

Le Festival Le Dormantastique est né d'une idée commune du couple d'organisateur, qui cherchait à participer à des salons du livre dans notre belle région qu'est la Champagne. Et puis un jour, ils se sont dit: " Et pourquoi pas chez nous? Nous avons un magnifique château, avec un parc splendide dans un cadre verdoyant, propice aux balades, aux journées en famille, un mémorial qui surplombe le tout.
Alors pourquoi ne pas convier nos amis auteurs, illustrateurs et artisans dans notre petite ville et leur faire découvrir l'accueil chaleureux des champenois et des "Dormanistes"?

Ils en ont donc parlé à leur association La Confrérie de la Carotte dont Virginie est auteure et présidente. Les carottes étaient emballées par le projet et ont apporté leur soutien.

Voilà donc qu'en 2014, les démarches étaient lancées. La Mairie a apporté son soutien à l'association et a gracieusement mis à disposition le matériel et le château ainsi que son parc.
Les auteurs, illustrateurs et artisans ont répondu présents. L'ambiance était de mise, avec la canicule, une organisatrice qui était enceinte jusqu'aux yeux (et oui la petite surprise du Festival) et qui avait le droit à des bains de pieds de la part des auteurs. « Les fines lames de Stanislas » sont venues directement de Moselle pour nous faire découvrir leur art. Tout ça dans une ambiance conviviale, amicale, fantastique, féerique, avec des petites créatures à oreilles pointues venus nous conter leur univers et faire découvrir leurs créations.

Pour la deuxième édition, avec un bébé en plus, les auteurs, illustrateurs et artisans revinrent en nombre et Les Aigles de Château-Thierry nous firent l'immense joie de se joindre à nous.
Nos fidèles "Fines Lames de Stanislas" se firent voler la vedette par un cocker malicieux, la conteuse "Lundazepa" nous emmena dans son monde onirique, passant parmi la foule, affublée d'une crinière rousse magnifique, des sorcières animèrent un atelier dessin.

Qu'était-ce donc ce chant mélodieux, intrigant et hypnotisant? C'était "Dame Silü de Mordomoire" qui nous envoûta avec son chant elfique, et Cynthia qui nous fit redécouvrir le monde de Tolkien à travers sa flûte traversière. Des danseurs irlandais virevoltèrent au son du wistle, du biniou, sautillant d'un pied sur l'autre, pendant que les rapaces de Nicolas volèrent au-dessus de nos têtes...

Et pour la prochaine édition... C'est à vous de venir le découvrir en venant nous rencontrer !